disable ads

Apr 26th

Apr 19th

Apr 18th

Apr 12th

Apr 5th

  • retweet
    MPblo
    Jean-François FortinUn message clair ! « On a des gouvernements qui nous disent qu'on a des problèmes de dépenses, mais c'est faux, on a des problèmes de revenus. Les États laissent complaisamment de grandes entreprises contourner leurs obligations fiscales, alors qu'on a besoin de cet argent pour financer les services publics. » En entrevue au 15-18, Alain Deneault, auteur et philosophe, réagit aux données révélées par les Panama Papers.
    Apr 05, 2016 1:36 pm | Quebec, Haute-Gaspésie—La Mitis—Matane—Matapédia
  • retweet
    MPblo
    Jean-François FortinLe Collège des médecins du Québec (CMQ) exerce un contrôle abusif, il est devenu - avec le temps - un lobby protégeant beaucoup plus ses propres intérêts... que l'intérêt public. Pendant ce temps, il y a un manque criant de médecins dans plusieurs régions du Québec. Un petit extrait du serment d’Hippocrate est ici de mise : [...] Je dirigerai le régime des malades à leur avantage, suivant mes forces et mon jugement, et je m’abstiendrai de tout mal et de toute injustice. [...]
    Apr 05, 2016 9:24 am | Quebec, Haute-Gaspésie—La Mitis—Matane—Matapédia

Apr 4th

Mar 29th

Mar 23rd

Mar 22nd

Mar 16th

Feb 22nd

Feb 6th

Jan 16th

Jan 13th

Jan 3rd

  • retweet
    MPblo
    Jean-François Fortin3 Janvier 2016 - Extrait d'une lettre de Jean-François Fortin aux candidats de Forces et Démocratie. ------------------- Mes chers amis, la nouvelle de mon départ de la vie politique a été annoncée aujourd’hui par un journaliste de ma région dans l’édition électronique d’un hebdomadaire, le journal l'Avantage. [...] C’est un geste mûrement réfléchi, je suis prêt à tourner la page sans renier tout ce qui a été fait et accompli, mais plutôt en entamant un nouveau chapitre de ma vie. Tout d’abord, mes convictions n’ont pas changé. Je crois toujours que les actions entreprises lors de ma vie politique et plus particulièrement que les gestes posés et les valeurs défendues à vos côtés - cette dernière année - au sein de Forces et Démocratie en valaient la peine, et ce, malgré le dernier résultat électoral que nous avons obtenu. Selon moi, l’existence, le bien fondé et l’utilité de Forces et Démocratie demeure. Il est dissociable de mon avenir personnel et du rôle que j’ai exercé à titre de chef de notre formation politique. Nous avons fait naître un parti reconnu qui a toute sa légitimité, légale et morale et toute son indépendance d’action. Vous le savez, il est souhaitable parfois - dans ce type de projet novateur - que les porteurs de changements et d’espoirs soient remplacés et que les contributions puissent être renouvelées. J’ai été fier de militer et de faire campagne à vos côtés, vous êtes des femmes et des hommes de grande qualité et ce fut un honneur pour moi de me battre avec vous pour faire advenir ces changements politiques que nous souhaitons voir naître. Comme vous le savez, j’ai consacré énormément d’énergie depuis une dizaine d’années à la vie politique publique et j’ai toujours eu un grand plaisir à le faire pour ce que je considère être les bonnes raisons, la politique ayant toujours été pour moi un moyen de contribuer plutôt qu’une finalité en soi. Maintenant, ma famille a besoin de moi, j’ai besoin d’elle et je dois admettre que je suis usé par la politique active. Ne vous y trompez pas, je souhaite encore consacrer mes énergies à changer notre monde, à refuser des situations inacceptables et à me battre pour la justice, l’égalité et le développement de ma région en faisant advenir une démocratie plus participative. Je mettrai de l’avant ces mêmes valeurs qui m’ont porté vers l’implication, mais dorénavant, ce ne sera plus sous les projecteurs de la vie politique. [...] Jean-François Fortin
    Jan 03, 2016 11:40 am | Quebec, Haute-Gaspésie—La Mitis—Matane—Matapédia

Dec 29th

Dec 13th

Dec 6th

Dec 4th

Nov 30th

  • retweet
    blo
    Yves LessardPlusieurs candidats du Bloc Québécois se sont réunis vendredi, dont moi, pour partager leurs expériences de la dernière campagne et parler d'avenir. Ce fut une rencontre intéressante et fertile.
    Nov 30, 2015 4:38 am | Quebec, Chambly—Borduas

Nov 14th

Nov 11th

Nov 9th

Oct 30th

Oct 23rd

Oct 22nd

  • retweet
    MPblo
    Jean-François FortinIl y a dans la vie des choses plus agréables que d'autres, mais je vous assure, cela s'est bien passé. Je considérais qu'il était mon devoir d'assurer une passation administrative et logistique responsable. Rémi Massé - PLC dans Avignon La Mitis Matane Matapédia et moi avons eu - aujourd'hui - une très bonne rencontre de transition, où nous avons eu l'occasion de discuter des enjeux liés à la prestation des services et à la dynamique du bureau de député. Je lui souhaite un bon mandat !
    Oct 22, 2015 2:36 pm | Quebec, Haute-Gaspésie—La Mitis—Matane—Matapédia
  • retweet
    blo
    Gilles DuceppeDiscours prononcé le 22 octobre 2015 Bonjour, Vous me permettrez avant de commencer de souhaiter un joyeux anniversaire à ma mère, qui a 90 ans aujourd’hui : bonne fête maman. Cette journée marque un moment important pour ma famille et moi, alors que je tourne la dernière page d’une aventure politique passionnante. Cette aventure a débuté en 1990. Cette année-là, mon père, Jean Duceppe, a affirmé devant des centaines de milliers de personnes réunies pour la fête nationale, que le Québec était dorénavant notre seul pays. C’était bien ce que des millions de Québécois ressentaient après que le Canada ait rejeté l’Accord du lac Meech. Après nous avoir imposé une Constitution sans aucune consultation démocratique, voilà que le Canada rejetait les quelques demandes minimales de la nation québécoise. Nous avons bataillé ferme pour faire aboutir ce pays, notre pays. De 1990 à 1993, nous étions une poignée de députés à la Chambre des communes. Avec Lucien Bouchard, le Bloc Québécois a balayé le Québec aux élections de 1993, le parti de gouvernement étant réduit à deux sièges. À la tête du Parti Québécois, M. Parizeau a organisé la plus formidable coalition souverainiste de l’histoire en 1995 et nous sommes venus à un cheveu de remporter le référendum. Le pays, qui était à portée de main, nous a malheureusement échappé. Pour autant, nous n’avons jamais baissé les bras. Je suis très fier de ce que le Bloc a accompli par la suite. Nous avons par exemple été le premier parti à défendre rigoureusement et sans jamais faiblir le protocole de Kyoto et la lutte aux changements climatiques. Nous avons été les premiers à plaider et à proposer un plan pour réduire la dépendance du Québec au pétrole. Nous avons débusqué et dénoncé nombre de malversations du gouvernement libéral de l’époque, dont l’immense opération de propagande qui allait déboucher sur le scandale des commandites. Nous avons amorcé la longue bataille qui allait permettre au Québec de créer un programme de congés parentaux moderne et généreux. Les chantiers de réflexion du Bloc sur la mondialisation et la citoyenneté auront lancé de vastes débats qui se poursuivent encore aujourd’hui. Cet exercice a permis de moderniser le projet souverainiste, ce qui a fait dire à M. Parizeau que le Bloc était devenu le fer de lance du mouvement. Aux élections de novembre 2000, le Bloc a encore une fois remporté une majorité de circonscriptions québécoises. Les batailles furent innombrables. Nous avons finalement obtenu l’adoption d’une loi antigang, de même que la reconnaissance et le règlement partiel du déséquilibre fiscal. Tout au long de ces années, j’ai mis un point d’honneur à exprimer ce qui selon moi représenterait les positions d’un Québec indépendant en matière de politique étrangère. Nous avons représenté le Québec avec rigueur, avec dignité et avec un sens aigu des responsabilités. Sous ma direction, le Bloc aura été le parti de tous les Québécois, en particulier des plus humbles d’entre nous. En utilisant pleinement les moyens limités d’un parti d’opposition, nous avons littéralement sorti des dizaines de milliers de personnes âgées de la pauvreté. Le Bloc Québécois en est venu à incarner le combat pour que le programme d’assurance-emploi tienne compte de la réalité du travail saisonnier. À Ottawa, nous avons été les meilleurs alliés des nations autochtones. Nous avons établi de nouveaux standards pour les partis d’opposition dans les débats budgétaires. Nous sommes devenus au fil du temps un véritable laboratoire d’idées. Et les Québécois nous ont fait confiance encore en 2004, puis en 2006 et en 2008. Nous avons essuyé notre première défaite en 2011. Une défaite qui fut dure à encaisser, bien entendu. Après tout, nous avions remporté six victoires d’affilée! Pour un parti dont la pertinence fut questionnée à chaque occasion, il y a là tout un accomplissement. Mais quand on y repense, subir une première défaite en sept élections en terminant deuxième n’avait rien de déshonorant. Cette fois-ci, le Bloc Québécois jouait carrément son existence et mon retour visait à sauver ce parti, qui demeure important pour les 817 000 Québécois qui ont voté pour nous. Avec l’élection de dix députés, l’avenir de notre formation est assuré pour les quatre prochaines années. J’aurais évidemment aimé en obtenir davantage et être moi-même élu dans ma circonscription. Mais somme toute, je quitte avec le sentiment du devoir accompli. Si j’ai reporté cette annonce de deux jours, c’est que je voulais m’assurer de laisser un parti en ordre, sans dette, qui fait une place importante à la relève, avec une aile parlementaire organisée. Cette dernière campagne fut pour moi une des plus belles, sinon la plus belle. Nous avons affronté beaucoup d’adversité avec notre petite équipe, mais le plaisir a toujours été au rendez-vous. Cette équipe, réduite en nombre, a réussi à offrir une qualité exceptionnelle aussi bien en matière de contenu, d’organisation que de communications. Les candidats, recrues pour la plupart, ont montré un enthousiasme qui ne s’est pas démenti jusqu’à la fin. La présence nombreuse des jeunes, tant au sein du personnel que parmi les militants et les candidats, m’a beaucoup réjouie et représente un gage d’avenir. Les militants souverainistes se sont présentés, nombreux, dans tous nos évènements, de Hope en Gaspésie jusqu’à Montréal, Québec et partout où nous sommes passés. Des milliers de personnes ont repris leur carte de membre et contribué financièrement. Je les en remercie. J’ai eu le privilège d’avoir Yolande à mes côtés pendant toute la campagne, ce qui nous a permis de faire ensemble plusieurs tours du Québec et de rencontrer des milliers de personnes. L’accueil des Québécois à notre égard m’a fortement touché. Le respect, la gentillesse et l’engagement de toutes ces femmes et ces hommes, de toutes les régions et de tous les âges, je vais m’en souvenir longtemps. Le pays que j’ai revisité de fond en comble, notre pays le Québec, est vraiment magnifique ; le territoire est grandiose, diversifié, riche. Le territoire québécois, c’est fabuleux. Le peuple québécois, c’est encore mieux. J’aime profondément le Québec, notre territoire, notre histoire, notre peuple. Nous formons une nation, ni pire, ni meilleure que les autres. Nous sommes différents, tout simplement. Ce sont précisément ces différences qui font la beauté du monde. Dans l’histoire d’un peuple, il y a des hauts et des bas. Ce qui m’a guidé tout au long de cette aventure de 25 ans, c’est cette conviction intime, qui ne m’a jamais quitté une seconde, que le seul avenir digne de ce nom pour notre peuple consiste à devenir un pays indépendant. Plutôt que de demeurer une province dans le Canada, que le Québec devienne un pays dans le monde. Comme souverainistes, nous avons le devoir de ne jamais, jamais abandonner nos convictions. Comme nation, nous avons une responsabilité face à l’histoire, à la suite de celles et de ceux qui nous ont devancés. Nous avons la responsabilité de durer, de transmettre aux prochaines générations la fierté de faire partie de cette nation francophone des Amériques.
    Oct 22, 2015 12:52 pm | Quebec, Taillon

Oct 20th

  • retweet
    blo
    Gilles DuceppeLendemain de campagne Les résultats ne sont pas exactement ceux que nous avons souhaités, mais quelle belle campagne, mes amis. Ils nous croyaient presque disparus, mais nous voilà bien présents! Nous sommes arrivés un peu à court de notre objectif. Mais nous sommes partis de loin. Et nous avons progressé. Des Québécoises et des Québécois ont voté pour nous par centaines de milliers. Je les en remercie. Cette belle campagne, nous la devons beaucoup à nos militants. Vous étiez au rendez-vous partout, dans toutes les régions, enthousiastes et fiers. Merci. Merci infiniment. Les candidates et les candidats du Bloc Québécois ont fait campagne vigoureusement, dignement, jusqu’au bout. Vous pouvez être fiers de vous. Je tiens à saluer aussi toutes les candidates et tous les candidats de chacun des partis. Je félicite Justin Trudeau pour une victoire méritée. Je salue également Stephen Harper, Thomas Mulcair et Elizabeth May. Dans cette campagne, le Bloc a pu compter sur les militants, les députés, la direction du Parti Québécois et son chef, Pierre Karl Péladeau. On a pu compter sur les militants, la direction d’Option nationale et son chef, Sol Zanetti. Et on a pu compter sur des militants de Québec solidaire. Nous avons accompli le début de quelque chose : la convergence des forces souverainistes. Le Québec doit prendre sa place partout, tout le temps. Pas contre les autres, mais pour nous-mêmes. Moi, je pense qu’il vaut mieux être un pays dans le monde qu’une province dans le Canada. Mais tant que ça durera, nous devons nous tenir debout pour défendre nos intérêts, promouvoir nos valeurs et protéger nos droits. En tout respect du Canada et des Canadiens. Et surtout, en tout respect de nous-mêmes. Nous avons affiché clairement et fièrement nos convictions. Dans nos cœurs, dans nos tripes et dans notre tête, le Québec est notre seul pays! C’est ce que mon père nous disait il y a 25 ans. Je vous le dis à mon tour et en particulier à toute cette relève, tous ces jeunes qui ont investi le Bloc Québécois. Je suis revenu aussi pour vous, les jeunes. Vous êtes beaux à voir aller. Je compte sur vous pour la suite. Je termine par ces quelques mots aux milliers de gens que j’ai rencontrés au cours de cette longue tournée. De Havre-Saint-Pierre à Ville-Marie au Témiscamingue; de Roberval à Gaspé et jusqu’à Sept-Îles; de Québec à Sherbrooke et de Trois-Rivières à Longueuil; de Mascouche, Berthier, Joliette, Saint-Hyacinthe jusqu’à Montréal : l’accueil que vous m’avez réservé, partout, m’a fait vraiment chaud au cœur. Le Québec que j’aime, c’est vous.
    Oct 20, 2015 4:19 pm | Quebec, Taillon
  • retweet
    MPblo
    Jean-François FortinMes amis, si cela était à refaire, je prendrais exactement la même direction. Défendre ma région en me tenant debout pour mes convictions, pour les citoyens. Je vous remercie pour le privilège que j'ai eu d'être le député de Haute-Gaspésie-La Mitis- Matane - Matapédia depuis 2011 à la Chambre des communes. Au plaisir de vous revoir dans un autre contexte ! Voici une entrevue accordée à la Télévision de La Mitis (TVM) [tout juste après mon discours de défaite] qui résume bien les choses. À bientôt...
    Oct 20, 2015 1:26 pm | Quebec, Haute-Gaspésie—La Mitis—Matane—Matapédia

Oct 19th

  • retweet
    blo
    Yves LessardLe candidat défait Yves Lessard Beloeil-Chambly se prononce sur la défaite de son chef, Gilles Duceppe.
    Oct 19, 2015 10:05 pm | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    blo
    Yves LessardVoici la relève. C'est à ces jeunes que la suite appartient. Je les remercie pour leur engagement et leur contribution à cette campagne. Il y en a d'autres comme eux qui se préparent à prendre le flambeau et je les encourage à persévérer.
    Oct 19, 2015 10:00 pm | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    blo
    Yves LessardLa population a fait son choix et il faut le respecter. Je félicite Matthew Dubé pour sa victoire et les autres candidats pour la campagne menée pendant ces longues semaines. Je remercie mes proches, mon équipe, tous ces bénévoles qui ont déployés leurs connaissances et leurs énergies. Merci a ceux qui ont cru au message que je leur apportais et qui ont voté pour moi. Je regrette que nous n'ayons pas réussi à faire saisir à un plus grand nombre de Québécois à quel point ils donnent du pouvoir à ceux qui ne travaillent pas pour nous, pour nos intérêts. La population devra se mobiliser parce que le nouveau gouvernement est favorable au transport du pétrole à travers le territoire du Québec, du pétrole qui ne nous est pas destiné.
    Oct 19, 2015 9:58 pm | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    blo
    Oct 19, 2015 2:31 pm | Quebec, Taillon
  • retweet
    blo
    Oct 19, 2015 1:30 pm | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    blo
    Yves LessardCe matin j'ai fait la tournée des bureau de vote avec Jacques St-Onge et cet après-midi, je continue avec Benoit Lessard (photo), candidat du Parti québécois de Chambly. Je suis heureux de constater que vous voter en grand nombre.
    Oct 19, 2015 1:13 pm | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    blo
    Yves LessardÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015 Sondage: D’après vous, qui a le plus de chance de l’emporter aujourd’hui entre Matthew Dubé (NPD), Yves Lessard Beloeil-Chambly ou Karine Desjardins? Relisez notre article sur le débat des candidats locaux organisé par la Chambre de commerce et d’industrie du Bassin de Chambly (CCIBC)!
    Oct 19, 2015 12:44 pm | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    blo
    Yves LessardLutte à trois dans Beloeil-Chambly? Voici les plus récentes prédictions du site Too Close To Call (Si la tendance se maintient): Matthew Dubé (NPD): 30% Yves Lessard Beloeil-Chambly (Bloc québécois): 28% Karine Desjardins (Parti libéral): 27%
    Oct 19, 2015 11:52 am | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    blo
    Yves LessardUne partie des bénévoles qui travaillent très fort aujourd'hui pour cette journée de scrutin cruciale.
    Oct 19, 2015 11:43 am | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    blo
    Gilles DuceppeAprès un véritable marathon électoral, nous voici finalement arrivés au jour du scrutin. Cette campagne, je l’ai commencée en pleine canicule, à vélo sur les routes du Québec en compagnie de Pierre Karl Péladeau. Je la termine aujourd’hui dans ma circonscription de Laurier–Sainte-Marie avec Yolande, et nous avons sorti nos manteaux d’hiver ce matin pour aller voter. Ce furent 78 jours durant lesquels nous avons multiplié les kilomètres, les entrevues et les points de presse. 78 jours de rires, d’écoute et de discussions animées. Mais surtout, 78 jours de rencontres. Vous serrer la main et discuter avec vous, c’est la plus belle partie de mon travail. Bien sûr, une campagne électorale, ça représente beaucoup d’efforts et de dur labeur. Mais c’est aussi et surtout la chance de parcourir de long en large notre grand Québec et de voir ses multiples visages. J’ai ainsi voyagé de Ville-Marie, véritable joyau dans le Témiscamingue, jusqu’en Minganie, avec ses paysages à couper le souffle. J’ai profité de l’été au bout des terres en Gaspésie, puis des paysages d’automne en Estrie. Cette campagne a été longue; mais quand on la passe chez nous, vous conviendrez avec moi qu’on y trouve son compte! En ce jour du vote, j’ai compilé certaines de nos plus belles photos prises tout au long de cette campagne électorale. C’est une façon, aussi modeste soit-elle, de vous remercier d’avoir été avec nous sur la route, vous qui étiez si enthousiastes, si dévoués. Je ne l’oublierai pas. Et vous, n’oubliez pas d’aller voter! ;)
    Oct 19, 2015 11:26 am | Quebec, Taillon
  • retweet
    blo
    Gilles DuceppeAujourd’hui, le Québec revient en force!
    Oct 19, 2015 8:31 am | Quebec, Taillon
  • retweet
    blo
    Gilles Duceppe19 octobre : c’est le temps de voter! Nous sommes maintenant arrivés au terme de cette longue campagne électorale. Celle-ci m’aura permis d’aller à votre rencontre en réalisant plusieurs fois le tour de notre beau et grand Québec. Dans la dernière fin de semaine seulement, j’ai visité l’Outaouais, l’Abitibi-Témiscamingue, la région de Charlevoix, la Côte-Nord, le Saguenay–Lac-Saint-Jean, la Gaspésie, le Bas-Saint-Laurent, la Mauricie, l’Estrie, Québec et Montréal. Partout, j’ai été témoin de votre enthousiasme. À maintes reprises, vous m’avez mentionné vouloir le retour en force du Bloc Québécois. Vous voulez un Bloc fort à Ottawa, pour que le Québec puisse recommencer à gagner. Vous voulez un Bloc fort qui défendra vos intérêts, vos valeurs et vos droits au Parlement. Vous voulez un parti pour qui c’est le Québec d’abord, le Québec tout le temps. Et ce parti, bien sûr, c’est le Bloc Québécois! À partir de demain, les députés du Bloc Québécois se battront pour rétablir les transferts en santé. Ils exigeront que les prestations pour enfants soient non imposables. Ils s’assureront que nos agriculteurs soient pleinement indemnisés. Les députés du Bloc Québécois barreront la route au pipeline Énergie Est et au projet de Belledune. Ils ne laisseront pas le Québec se transformer en autoroute d’exportation des sables bitumineux. Les députés du Bloc Québécois empêcheront les partis fédéralistes de piger dans la caisse d’assurance-emploi. Ils s’assureront également que le principe d’égalité entre les hommes et les femmes soit respecté et que les femmes n’aient pas à s’effacer de l’espace public. Les députés du Bloc Québécois travailleront sans relâche à faire avancer notre projet de pays! Les députés du Bloc Québécois surveilleront et exigeront des comptes à un éventuel gouvernement libéral. Avec la balance du pouvoir, les députés du Bloc Québécois feront des gains importants pour les Québécoises et les Québécois. Mais pour cela, il faut élire le plus grand nombre possible de candidats bloquistes. Il faut envoyer une délégation forte à Ottawa! Je vous demande donc, aujourd’hui, d’aller voter. Votez pour des hommes et des femmes qui ont réellement à cœur vos intérêts, vos valeurs et vos droits. Votez pour que le Québec revienne en force! Votez pour le Bloc Québécois!
    Oct 19, 2015 4:30 am | Quebec, Taillon

  • « Previous 1 2 3 4 5 ... 96 Next »

Newsletter
user online (53) viewing this page (1)
view mobile version
FEEDBACK & SUGGESTIONS
Processing time: 0.4368 seconds