disable ads

Jul 22nd

Jul 21st

Jul 20th

Jul 19th

  • retweet
    opt
    Option Nationale"En ce début de siècle, le principal enjeu de la laïcité n'est plus définitoire, il est pragmatique. Ce qui importe, c'est la manière dont celles et ceux qui s'en réclament rayonneront par leur savoir-vivre et leur savoir-être laïque. Les valeurs sont de saines utopies, la consistance des actes est un objectif sans cesse éprouvé." Bertrand Consequence Voici les réflexions qui me hantent, en regardant cette photo d'une blancheur presque "raëlienne". Comment un homme, Pierre Karl Péladeau, qui a étudié la philosophie, et dont la femme a combattu pour la laïcité, peut s'imaginer que la laïcité mise de l’avant par le parti politique auquel il prétend vouloir devenir le chef, peut se réaliser sans un témoignage de sécularisation actif et symbolique de sa part? Comment peut-il imaginer que la laïcité peut se sélectionner selon ses préférences personnelles? La laïcité qui n’englobe pas discrimine. Cette laïcité que sa femme a tant vantée n'était-elle au final qu'un rempart contre l'Islam, qu'un sursaut de xénophobie anti-islamique camouflée sous le noble concept de laïcité? J'avais défendu le PQ et Julie Snyder, becs et ongles, que ce n'était pas le cas, contre ceux qui l'affirmaient. Maintenant, je me rends compte que j'avais tort... Cette image me le prouve. Je me suis imaginée femme voilée, travaillant d'arrache-pied dans un petit bureau provincial pour joindre les deux bouts, encore ignorante du savoir catholique de ma terre d'accueil, et à qui un gouvernement demande de se "dévoiler", et qui, pour mieux comprendre, va sur la page Facebook du chef de ce gouvernement, et voit... cette image! Même pour moi, qui suis catholique, ma première pensée fut : de quelle secte s'agit-il donc!? Dans un autre ordre d'idées, comment peut-il imaginer rallier à son parti les jeunes qui l’ont délaissé, en affichant publiquement une ferveur religieuse, fut-elle issue de la religion en majorité... Une religion qui a le passé que l'on connait, avec la pédophilie, les guerres, les campagnes absurdes que l'on sait, menées jusqu'en Afrique, là où cette peste de la fin du dernier siècle écrasait les humains comme des mouches. Cette religion qui a asservi, au Québec, des générations qui nous ont précédées, et les a maintenues sans vergogne dans un enfermement sur soi inimaginable. Cette pauvre époque que mon père me décrivait, les larmes aux yeux, encore empreint de ses mauvais souvenirs. Pierre Karl Péladeau est-il l'émule de René Lévesque, ou de Maurice Duplessis ? Et je sais déjà ce que les "croyants, non-pratiquants mais exceptés pour les rites de passages et les congés fériés" répondent à ça : les actes de la religion n'ont rien à voir avec la foi personnelle. J'y répondrai ce que j'y répond toujours : d'accord, bien sûr, d'accord. Mais une cérémonie de baptême qualifiée et commentée à coup «d’amour bénie» et de «vraie famille québécoise» par les commentateurs souverainistes n’est pas plus anodine que les cérémonies de voilement des jeunes filles qui circulent sur les pages anti-islamistes, et que ces mêmes commentateurs souverainistes décrient comme étant parfaitement déplorables. Il ne s'agit pas de simplifier que nous sommes ici loin des institutions et qu'il s'agit d'une démarche personnelle. Cet homme est possiblement le prochain chef du parti, il est de toute façon député, cette page Facebook, où il nous partage sa ferveur catholique, est publique, il n'en avait pas avant de devenir député, et surtout, il s'appelle Pierre Karl Péladeau, celui qui veut faire du Québec un pays... De quel pays parle-t-il, alors? En voyant cette image, on peut certainement se demander si ses premiers mots, en tant que chef, seront : "Que Dieu bénisse le Québec d'Amérique!" Deviendrons-nous souverains pour être des petits Américains? Dans mon cas, je ne veux pas, ne désire pas, et combattrai même, un pays qui a besoin d'être béni par un dieu pour s'émanciper. Entendons-nous bien : je me fous que Pierre Karl Péladeau soit catholique, protestant, orthodoxe, jaïniste, hindouiste, raëlien, dans sa vie privée... Seulement, il est possiblement le prochain chef du parti qui prône la laïcité. Il a le devoir symbolique de garder sa religion en privé, et d'agir en public, même s'il ne l'est pas, comme s'il était tout du moins en processus exemplaire de sécularisation. Comment autrement faire accepter à des immigrants, issus de religions qui sont historiquement peu enclines à la laïcité, ce qui leur semble inacceptable? Je sais que je me ferai lancer des grosses tomates bien juteuses, surtout quand on débat sur la religion, je sais... J'aurai droit aux commentaires les plus hargneux, se résumant probablement à : "c'est pas la charte : c'est sa vie privée, m'enfin!" Peut-être, mais s'il ne sert pas d'exemple à ce qu'il prône, comment peut-il devenir inspirant pour la jeune génération, et même pour une partie de la plus vieille génération, qui a tout autant soif d'authenticité? Je ne suis pas dans la haine, d'ailleurs, mais dans la déception. Si j'ai créé cette page, c'est parce que j'y croyais à Pierre Karl Péladeau, à sa vision enflammée du début. Et je lui dois de m'avoir fait redevenir souverainiste après une longue léthargie dans un fédéralisme mou et apolitique. Son poing levé m’a redonné la passion que j’avais étouffée depuis près de 20 ans. Ma reconnaissance est sincère. Cependant, après avoir attendu en vain qu'il souffle sur la flamme pour la garder vivante, je me suis heurté à la mollesse de ses actions et de ses interventions. Excluant sa lettre pour mettre le drapeau en berne et son hommage à Jean Garon, le reste a éteint peu à peu la flamme qu'il avait lui-même allumée en moi. La politique de rectitude qu'il met en œuvre m'ennuie et me désole de plus en plus. Cette publication bien "catholique" m'a enlevé toute illusion à son égard. J'avais pris ma carte du PQ, pour la première fois de ma vie, pour voter pour lui, mais maintenant je réalise, non sans un regret troublant, et une vraie tristesse, que je m'en servirais probablement pour voter contre lui. Au cours de mes errances dans le microcosme internet de l'indépendance du Québec, j'ai toutefois découvert le parti Option nationale que je ne connaissais pas. (Oui! Oui! j'étais vraiment apolitique et fédéraliste mou depuis un bon moment...) Tout aussi inspirants les uns que les autres : les Sol Zanetti, Vladimir De Thézier, Miguel Tremblay, Viviane Martinova-Croteau… Sans parler de leur plate-forme où se retrouve, en mon sens, tout ce qui manque à celle du PQ. Je continue de les suivre. Je commence à penser que c'est vrai, que le vieux parti du PQ risque de se casser les dents, et laisser la place à ON qui désire vraiment ce qu'il prétend désirer… Surtout avec un chef qui fait l'apologie du baptême, cérémonie d'endoctrinement de la religion catholique, alors que Sol Zanetti (peut-être lui aussi catholique, mais qu'en sais-je? Justement, qu'en sais-je ?...) s'adresse aux Catalans et aux Québécois de tout horizon pour leur parler de liberté. Un futur chef qui fait des petits gains politique de bon gouvernement, alors que Vladimir De Thézier écrit sur la république et que Viviane Martinova-Croteau écrit à J.K. Rowling pour lui expliquer ce qu'il advient de "la magie" lorsqu'un peuple se dit non… Je ferme cette page, souhaite tout de même bonne chance à M. Péladeau pour la chefferie et au PQ pour la prochaine élection. Je ne souhaite pas leur défaite, même si je l’entrevois. Je vais tout faire en mon cœur, parce que oui il s’agit aussi du «cœur», pour demeurer souverainiste et indépendantiste, et ne pas replonger dans la grande noirceur apolitique. Même si je ne suis plus Péquiste, mais Oniste. Et même si je préfère dorénavant aller en SOListe plutôt qu'en PKPiste. Je vous laisse avec ces mots de Michel Onfray qui décrivent mieux que moi ce que je pense et ressens : " La pensée laïque n'est pas une pensée déchristianisée, mais chrétienne immanente. Avec un langage rationnel, sur le registre décalé du concept, la quintessence de l'éthique judéo-chrétienne persiste. Dieu quitte le ciel pour descendre sur terre. Il ne meurt pas, on ne le tue pas, on ne l'économise pas, on l'acclimate sur le terrain de la pure immanence. Jésus reste le héros des deux visions du monde, on lui demande seulement de ranger son auréole, d'éviter le signe ostentatoire... D'où une définition relativiste de la laïcité : pendant que l'épistémè demeure judéo-chrétienne, on fait comme si la religion n'imprégnait pas, n'imbibait pas les consciences, les corps et les âmes. On parle, pense, vit, agit, on rêve, on imagine, on mange, souffre, dort, on conçoit en judéo-chrétien, construit par deux mille ans de formatage du monothéisme biblique. Dès lors la laïcité se bat pour permettre à chacun de penser ce qu'il veut, de croire à son dieu, pourvu qu'il n'en fasse pas état publiquement. Mais publiquement, la religion laïcisée du Christ mène le bal... " "A l'heure où se profile un ultime combat – déjà perdu… – pour défendre les valeurs des Lumières contre les propositions magiques, il faut promouvoir une laïcité post-chrétienne, à savoir athée, militante et radicalement opposée à tout choix de société entre le judéo-christianisme occidental et l'islam qui le combat. Ni la Bible, ni le Coran."
    Sat 11:19 pm | Quebec,
  • retweet
    nll
    Liberal Party of NLOur friends on the west coast are enjoying a beautiful day for golf and friends while also raising funds for charity! Thanks to supporters, organizers, golfers and the Humber River Golf Club for making the Third Annual Dwight Ball Charity Golf Tournament a tremendous day.
    Sat 1:43 pm | Newfoundland,
  • retweet
    opt
    Sat 8:40 am | Quebec,
  • retweet
    opt
    Option Nationale« Option nationale condamne l'usage croissant de la violence par l'armée israélienne envers la population de la bande de Gaza. Jusqu'ici, ces opérations militaires menées par une des plus grandes armées du monde ont fait plus de 300 morts, dont une grande majorité de civils, tandis que les projectiles palestiniens, également condamnables puisque visant une population civile, n'ont fait qu'une victime. Option nationale considère que les dernières violences n’auront pas pour effet de sécuriser la région et qu’ils ne doivent pas faire oublier la situation plus large. (...) » La suite --> http://optionnationale.org/actualites/option-nationale-appuie-la-nation-palestinienne
    Sat 8:25 am | Quebec,
  • retweet
    alb
    Alberta Party"With all of our blessings and abilities, our opportunity and obligations coming from the oil sands, we as Albertans should aspire to becoming the best place FOR the world. We should aspire to be a model society in how to care for people, steward the planet, and create a genuine-wealth based economy pursuing responsible and sustainable resourceful prosperity and with ecological integrity as the bases." Wonderful blog by new Alberta Party board member Ken Chapman.
    Sat 8:11 am | Alberta,

Jul 18th

Jul 17th

Jul 16th

Jul 15th

Newsletter
user online (62) viewing this page (1)
view mobile version
FEEDBACK & SUGGESTIONS
Processing time: 0.4893 seconds