disable ads

November

July

June

February

  • retweet
    gre
    Félicitation à tous les membres pour leur participation au congrès. Ce fut une réussite!
    Feb 24, 2013 4:14 pm | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    gre
    Feb 24, 2013 4:12 pm | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    gre
    En tant que Président j'ai le projet de permettre au Parti vert de prendre les moyens qu'il faut pour donner une voix aux membres. Il y a une place pour chaque membres dans l'organisation du Parti vert du Québec. Au sein du Parti vert du Québec le Conseil Exécutif est une entité indépendante et ne sollicite aucune intervention dans le débat politique. Son rôle est de vous donner les outils qu'il faut pour vous assurer, dans chacune de vos région, à tous, un plein contrôle sur votre rapport de force, une efficacité de votre structure démocratique et vous permettre de développer votre propre support logistique en campagne électoral. Les règles des la lois électoral n'auront plus de secret pour vous. Les idéaux écologiques du Parti vert du Québec est une création des membres. Les membres sont réuni au sein du Conseil National. Plus nous avons de membres, de têtes, qui participent à la réflexion des orientations du parti alors plus proche de la vérité et du bon sens ce trouvent les idées citées dans notre programme. C'est le rôle du Cabinet fantôme composé par l'équipe du Chef de vulgariser les orientations du parti créés par les membres. Les membres donnent leur confiance en leur chef, son cabinet fantôme et son équipe en communication pour en faire la promotion, définir les grandes lignes de la plateforme électoral et créer un cadre budgétaire novateur. Tout n'est pas le fait d'une seule personne. Il y a toute une machine qui tourne pour s'assurer que vos idées soient diffusées. Encore un fois, le Conseil Exécutif vous donnera les outils qu'il faut pour créer des débats productifs au sein du Cabinet fantôme et au sein du Conseil National. Le calendrier des prochaines années seront riches en activités, conférences, assemblées, discussions et débats pour construire une politique écologique visionnaire qui sera sérieusement prête aux plus inattendues déclenchements d'élections : Le Conseil Exécutif devra se rencontrer mensuellement pour s'assurer que toutes les instances reçoivent ce dont ils ont besoin. Le Conseil National devra recruter des membres dans chaque circonscription et ce rencontrer au 3 mois pour définir et confirmer les orientations du parti. Un comité organisateur permanent sera mis en place pour s'en assurer. Le Cabinet fantôme et l'équipe de communication du Chef sera composé d'encore plus d'experts capable de réagir à l'actualité en temps réel et de faire passer le message à tout moment. Nous avons besoin d'expert en environnement, en communication, en science, en marketing, en recrutement, en financement, en rédaction... Nous avons besoin de conférenciers, de consultants, de recherchistes. Nous avons besoin de fournisseurs équitable et écologique. Nous avons besoin d'un centre de documentation riche de vos recherches, travaux, études et revues de presse qui démontrent que nous avons raison. Ensemble nous arriverons à vous donner une voix et à ce donner une voix à l'Assemblée nationale. Dites-nous ce que vous pouvez faire pour la cause écologique et nous vous donnerons le porte-voix.
    Feb 13, 2013 4:39 pm | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    gre
    En tant que président du Conseil Exécutif mon rôle sera de rassembler l'équipe autour d'un objectif commun : administrer le parti et s'assurer d'une gouvernance efficace. C'est à dire, mettre en place le Secrétariat National, sous la direction du président, du secrétaire et du trésorier tel que prévu aux statuts et confirmer ou redéfinir ses tâches et priorités; Planifier les activités du Conseil Exécutif rigoureusement. Maîtrisant les procédures d’assemblées délibérantes je peux aisément diriger les réunions du Conseil Exécutif. Tel que je l'ai fait en conseillant le Conseil Exécutif actuel sur la manière de mettre sur pied du comité organisateur du congrès et sur l'importance de confier le vote à un comité électoral indépendant. Ce n'est pas moi qui dirige ces comités, ni même nommé ses membres! J'ai fais confiance aux gens dont le rôle était justement de prendre cette décision, et ça a marché! Je n'ai fait qu'en être le catalyseur! Ma motivation tiens au plaisir de voir que mes conseils ont été appréciés. C'est à ce moment qu'on m'a sollicité pour que je me porte candidat à la présidence. J'ai eu beaucoup d'appuies. Nous visons tous des moments de tension en période électoral. J'insiste sur l'importance de la neutralité que les organisateurs ou les candidats à un poste au Conseil exécutif doivent tenir sur l'avenir du Claude Sabourin comme chef. Nous devions confier aux membres le soin de le contester ou non par un vote de confiance. Je refuse de me prononcer publiquement et j'insiste pour qu'on ce concentre sur les affaires du Parti plutôt que sur une contestation systématique de toutes les actions du chef. Soyons patient et ne brûlons pas les étapes. Faisons confiance en notre démocratie. Je suis convaincu de l'indépendance du Conseil Exécutif et qu'il pourra très bien ce charger des affaires du Parti avec n'importe quel chef à sa tête. Les membres se chargerons d'encadrer notre chef, quel qu'il soit, grâce à la réinstallation du Conseil National. Le Conseil National est composé essentiellement de la crème des militants. Les meilleurs conseillers s'y retrouverons. Une bon président dois s'assurer de la liaison entre les instances pour obtenir un Conseil National efficace. Un gros travail de recrutement auprès personnes sympathisantes est à faire; N'oublions pas qu'en moyenne 600 personnes, au minimum par circonscription, vote pour nous lors des élections. C'est le temps de parcourir chaque circonscription pour les retrouver. Nous en retrouverons du monde! Des experts, des communicateurs, des gens capable de conseiller le chef et de prendre un rôle de critique au sein du Cabinet Fantôme. Ces gens-là n'attendent que notre visite dans leur région, ne serai-ce que pour s'impliquer au sein d'une association de circonscription et pour mettre en place une instance régionale. Pendant ce temps, au Conseil exécutif, nous assurerons un suivi systématique auprès de chacune des tâches des membres qui le compose. En tant que président ma tâche sera de gérer le rendement du Conseil Exécutif, de ses comités et de ses membres. Des rapports mensuels doivent être déposés, autant des la part des finances, du recrutement ou des travaux des différentes instances, comités et commissions. Une tel rigueur dans la gouvernance du parti nous permettra de planifier la relève des membres du Conseil Exécutif, mais aussi des membres de toutes les instances du parti, car nous ne sommes pas éternel. Nous recruterons encore et encore des membres de qualité, experts en leur domaine. Même des liens de confiance au sein d’organismes qui partagent la cause écologique renaîtrons! Le Parti vert du Québec est formé de trois composantes : 1) Les Militants, qui sont réunis au seins du Congrès et du Conseil National, composés essentiellement des dirigeants des Instances Régionales, des Associations de Circonscriptions et des Commissions. C'est la composante la plus importantes. C'est le coeur du parti. 2) La composante Politique, qui est assuré par le Chef, ses Adjoints et le Cabinet fantôme. C'est la colonne vertébrale du parti, qui fait en sorte que tout ce tiens. Sa responsabilité est de démontrer que les membres ont raison. 3) L'Administration : assuré par le Conseil Exécutif National et le Secrétariat National. Nous pourrions le qualifier de cerveau du parti. Il s'assure que cette machine fonctionne rondement. En tant que président ce sera ma mission : m'assurer que TOUTE l'équipe participe à ce que la machine du Parti vert du Québec fonctionne rondement.
    Feb 05, 2013 11:13 pm | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    gre
    En tant que président du Conseil Exécutif mon rôle sera de rassembler l'équipe autour d'un objectif commun : administrer le parti et s'assurer d'une gouvernance efficace. C'est à dire, mettre en place le Secrétariat National, sous la direction du président, du secrétaire et du trésorier tel que prévu aux statuts et confirmer ou redéfinir ses tâches et priorités; Planifier les activités du Conseil Exécutif rigoureusement. Maîtrisant les procédures d’assemblées délibérantes je peux aisément diriger les réunions du Conseil Exécutif. Tel que je l'ai fait en conseillant le Conseil Exécutif actuel de mettre sur pied un comité organisateur du congrès et de mettre sur pied un comité électoral indépendant. Ce n'est pas moi qui dirige ces comités, ni qui a nommé ses membres! J'ai fais confiance aux gens dont le rôle était justement de prendre cette décision. Je n'ai fait qu'en être le catalyseur. Ma motivation n'a été que du plaisir de voir que mes conseils ont été appréciés. C'est à ce moment qu'on m'a sollicité pour que je me porte candidat à la présidence. J'ai eu beaucoup d'appuies. Puis j'en ai perdu, un peu : car j'insistais sur la neutralité que nous devions tenir sur l'avenir du Claude Sabourin comme chef. Nous devions confier aux membres le soin de le contester ou non par un vote de confiance. Je refuse de me prononcer publiquement et j'insiste pour qu'on ce concentre sur les affaires du Parti plutôt que sur une contestation systématique de toutes les actions du chef. Soyons patient et ne brûlons pas les étapes. Faisons confiance en notre démocratie. Perdrais-je encore des appuis en disant que le Conseil Exécutif pourra très bien ce charger des affaires du Parti avec n'importe quel chef à sa tête? Les membres se chargerons d'encadrer notre chef, quel qu'il soit, grâce à la réinstallation du Conseil National. Le Conseil National est composé essentiellement de la crème des militants. Les meilleurs conseillers s'y retrouverons. Une bon président s'assurera de la liaison entre les instances pour obtenir un Conseil National efficace. Un gros travail de recrutement auprès personnes sympathisantes est à faire; N'oublions pas que 600 personnes au minimum par circonscription vote pour nous lors des élections. C'est le temps de parcourir chaque circonscription pour les retrouver. Nous en retrouverons du monde! Des experts, des communicateurs, des gens capable de conseiller le chef et de prendre un rôle de critique au sein du Cabinet Fantôme. Ces gens-là n'attendent que notre visite dans leur région ne serai-ce que pour s'impliquer au sein d'une association de circonscription et pour mettre en place une instance régionale. Pendant ce temps au Conseil exécutif nous assurerons un suivi systématique auprès de chacune des tâches des membres qui le compose. En tant que président ma tâche sera de gérer le rendement du Conseil Exécutif, de ses comités et de ses membres. Des rapports mensuels doivent être déposés, autant des la part des finances, du recrutement ou des travaux des différentes instances, comités et commissions. Une tel rigueur dans la gouvernance du parti nous permettra de planifier la relève des membres du Conseil Exécutif, mais aussi des membres de toutes les instances du parti, car nous ne sommes pas éternel. Nous recruterons encore et encore des membres de qualité, experts en leur domaine. Même des liens de confiance au sein d’organismes qui partagent la cause écologique renaîtrons! Le Parti vert du Québec est formé de trois composantes : 1) Les Militants qui sont réunis au seins du Congrès et du Conseil National, composé des dirigeants des Instances Régionales, des Associations de Circonscriptions et des Commissions. C'est la composante la plus importantes. C'est le coeur du parti. 2) La composante Politique, qui est assuré par le Chef, ses Adjoints et le Cabinet fantôme. C'est la colonne vertébrale du parti, qui fait que tout ce tiens. Sa responsabilités est de démontrer que les membres ont raison. 3) L'Administration : assuré par le Conseil Exécutif National et le Secrétariat National, que nous pourrions qualifier du cerveau. Il s'assure que cette machine fonctionne rondement. En tant que président ce sera ma mission : m'assurer que TOUTE l'équipe participe à ce que la machine du Parti vert du Québec fonctionne rondement.
    Feb 05, 2013 11:15 am | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    gre
    Feb 03, 2013 6:48 pm | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    gre
    Quand les mots nous manquent... il y a toujours un graffiti quelque part pour nous inspirer.
    Feb 01, 2013 5:41 pm | Quebec, Chambly—Borduas
  • retweet
    gre
    Feb 01, 2013 11:55 am | Quebec, Chambly—Borduas

January

Nicholas Lescarbeau

Date Range

  • order:
  • date range: -
Support Politwitter.ca
disable ads
Newsletter
user online (70) viewing this page (1)
view mobile version
FEEDBACK & SUGGESTIONS
Processing time: 0.1092 seconds