disable ads
This is an overview of Francois Legault's social media activity. Use the tabs above to view each source in detail.

Twitter

  • reply to tweet
    Enfin, une bonne décision du gouvernement Barrette-Couillard. https://t.co/aWpsTQ1PKo
  • reply to tweet
    Belle soirée avec des militants de la CAQ à Québec. https://t.co/sjkqXEbDmz
  • reply to tweet
    https://t.co/oCsApELefA
  • reply to tweet
    J'étais conférencier, lundi, à l’Alliance des Chambres de commerce de Lanaudière https://t.co/zIIe1P0lXC
  • reply to tweet
    Pertes d'emplois à l'usine de Bombardier de La Pocatière: Monsieur Couillard a mal joué ses cartes https://t.co/lsDI8YrYqG
view more...

Facebook

  • retweet
    Philippe Couillard refuse de s’engager à mettre en place des prématernelles 4 ans pour tous les enfants du Québec, au cours des 5 prochaines années. Au Québec, chaque année, 12 000 jeunes décrochent de l’école sans avoir obtenu un diplôme. Toutes proportions gardées, c’est 2 fois plus qu’en Ontario. Actuellement, les enfants qui ont des difficultés d’apprentissage sont pris en charge trop tard. Tous les experts le disent : pour réduire le décrochage, il faut agir tôt. Tous les enfants devraient être évalués, au plus tard à l’âge de 4 ans, et des services éducatifs devraient commencer à être donnés immédiatement, en particulier aux enfants avec des difficultés d’apprentissage, ceux qu’on appelle les EHDAA. La CAQ propose d’offrir la prématernelle gratuite, dès l’âge de 4 ans, à tous les enfants du Québec. Et la CAQ propose d’offrir tous les services éducatifs nécessaires aux enfants qui ont des difficultés d’apprentissage, dès l’âge de 4 ans. C’est une tendance mondiale. En Ontario, aux États-Unis, en Europe, la majorité des enfants commencent l’école à 4 ans. Le Québec est en retard. Les acteurs du milieu de l’Éducation et les parents attendent du leadership, de l’ambition et des mesures fortes de la part du premier ministre. À 3 reprises en Chambre aujourd’hui, Philippe Couillard a refusé de s’engager à mettre en place des prématernelles 4 ans pour tous les enfants du Québec, au cours des 5 prochaines années.
  • retweet
    Je demande à Philippe Couillard de mettre en place la prématernelle 4 ans pour tous les enfants sur une période de 5 ans à compter de 2017. Comme vous le savez, la CAQ a tenu un colloque dimanche dernier sur le thème de l’éducation. C’était très motivant et très inspirant. Encore une fois, la CAQ ne se contente pas de critiquer, elle fait des propositions constructives. Un constat fort se dégage : le décrochage scolaire est un problème grave qui pèse sur l’avenir du Québec. Plus de 12 000 jeunes décrochent à chaque année. Toutes proportions gardées, c’est 2 fois plus qu’en Ontario. Les pays les plus performants, les pays les plus riches et qui ont les meilleurs taux de réussite, ont misé sur l’école de 4 à 18 ans. L’école de 4 à 18 ans, c’est payant pour les enfants, payant pour les parents et payant pour la société. Actuellement, les enfants qui ont des difficultés d’apprentissage sont pris en charge trop tard, et ça c’est quand ils sont pris en charge. Tous les experts le disent. Pour un enfant qui a des difficultés d’apprentissage, les interventions les plus efficaces sont celles entreprises lorsque l’enfant est en bas âge. Avec la prématernelle à 4 ans accessible à tous, on dépisterait les problèmes d’apprentissage plus tôt. Il faut investir et offrir plus d’orthopédagogues et plus d’orthophonistes, mais aussi plus de services spécialisés en orientation de carrière pour nos adolescents. Pour nous, l’école de 4 à 18 ans, c’est une solution ambitieuse pour s’attaquer au décrochage. On doit se donner comme objectif que plus aucun jeune ne tombe entre les mailles du système. Mais pour y arriver, ça prend plus que des beaux discours et des vœux pieux. Je demande donc au premier ministre de présenter un plan pour instaurer la prématernelle 4 ans dans toutes les écoles du Québec sur un horizon de 5 ans. Il n'y a pas de raison que les enfants du Québec ne puissent pas bénéficier de ces mesures qui ont fait leurs preuves ailleurs. Le Québec a besoin de projets inspirants pour retrouver le goût d’avancer. L’école de 4 à 18 ans, c’est un message fort pour valoriser l’éducation au Québec. L’école de 4 à 18 ans, c’est un projet d’avenir qui mise sur notre plus grande richesse : nos jeunes.
  • retweet
    Mon entrevue de ce matin avec Paul Arcand au sujet de la proposition de la CAQ d'offrir la prématernelle 4 ans gratuite à tous.
  • retweet
    La CAQ propose la mise en place de la prématernelle 4 ans gratuite pour tous les enfants du Québec. https://coalitionavenirquebec.org/fr/blog/2016/04/24/colloque-objectif-reussite-quebec-francois-legault-faveur-de-lecole-de-4-a-18-ans/
  • retweet
    Manque de vision : Le gouvernement libéral coupe dans la lutte au décrochage scolaire. Lorsque j’étais ministre de l’Éducation, je me suis rendu compte que le choix des moyens pour lutter contre le décrochage scolaire était beaucoup trop centralisé. Le ministère de l’Éducation ignorait les réalités différentes de chacune de nos écoles. Nos écoles devraient choisir les moyens et le ministère devrait mesurer les résultats. Nous avons mis en place à l’époque un nouveau programme que j’ai appelé « Agir autrement » où on allouait un budget aux écoles en leur demandant de choisir elles-mêmes les moyens les plus appropriés pour lutter contre le décrochage dans leur milieu. On apprend ce matin que le gouvernement libéral a coupé 26 % du budget du programme « Agir autrement ». Le gouvernement libéral n’a pas encore les idées claires sur ce qu’il fera avec les commissions scolaires, mais dans sa grande sagesse il coupe 26 % dans un programme qui a fait ses preuves pour lutter contre le décrochage. Depuis 2 ans, le ministère de l’Éducation est à la dérive. Personne ne défend leur choix, à part Philippe Couillard et ceux qui se sont partagés le costume de ministre de l’Éducation. Depuis 2 ans, Philippe Couillard ne sait pas quoi faire avec les commissions scolaires. Il change d’idée, comme il change de chemises. Mais, il est assez brillant pour couper dans un programme de lutte contre le décrochage qui marche. Qui dirige le ministère de l’Éducation ? Le ministère de l’Éducation, c’est le plus beau ministère, le ministère le plus important pour l’avenir du Québec. C’est l’éducation qui m’a permis d’être ici aujourd’hui. Tout le monde reconnaît la culture de Philippe Couillard. Mais il n’a aucun leadership, aucune vision en éducation. Ça ne semble pas l’intéresser. Peut-il montrer un peu de passion pour l’éducation de nos enfants?
view more...

Photos

view more...
MNA
Francois Legault

Recent francoislegault Links

disable ads
Newsletter
user online (121) viewing this page (1)
view mobile version
FEEDBACK & SUGGESTIONS
Processing time: 0.2028 seconds